Tout à voir, rien à cacher: la nouvelle stratégie des marques de l’industrie agro-alimentaire

Suite aux scandales qui ont, depuis le début du XXIe siècle, ébranlé l’industrie agro-alimentaires (poulet à la dioxine, concombres contaminés par la bactérie Escherichia coli, lait chinois à la mélanine, lasagnes Findus à la viande de cheval, affaires Buffalo Grill et Spanghero…), les marques n’ont de cesse d’adapter leur communication et leur stratégie de brand content afin de rassurer les consommateurs.

bandeau_570x570pxl_vv_b Lire la suite

Marine et Jean-Marie: l’amour au bout du conte?

« Faute », « dommage », « honte », « complot », « guerre », « félonie »… : depuis quelques jours, le torchon brûle chez les Le Pen. Une situation dont la presse semble se délecter. Du moins si l’on en juge par la couverture médiatique accordée aux multiples rebondissements de ce qui apparaît déjà comme LE roman feuilleton politique du printemps. Pas un jour sans que journaux et sites d’information ne « fassent le point » sur les nouveaux  épisodes de la saga familiale Le Pen. Pour autant, c’est certainement moins la divergence de points de vue au plan de l’idéologie (ou plutôt de la stratégie de communication) qui fascine les foules, que la violence verbale immanente à la rupture entre le père fondateur du Front national et sa fille. Autrement dit, la brouille dynastique intrigue bien davantage que le devenir propre du parti. Pourquoi cette affaire de famille, dans laquelle les protagonistes règlent leurs comptes sur le devant de la scène publique, capte-t-elle autant l’attention? Qu’est-ce qui se joue (ou plutôt se rejoue) dans l’inconscient collectif pour que cette prise de bec bénéficie d’un tel retentissement médiatique?

url888 Lire la suite

Élections départementales 2015: image politique, politique de l’image

L’iconographie électorale des partis politiques français traditionnels est-elle soumise à des clichés? C’est la question que l’on pourrait se poser à l’heure où les élections départementales battent leur plein. Tracts, affiches…: en fonction des mythes fondateurs des différents partis, des courants idéologiques qui les traversent, mais aussi de la catégorie socio-professionnelle que les candidats souhaitent représenter ou incarner, on observe que la mise en image des partis politiques n’échappent pas à un certain nombre de conventions. Des conventions qui confinent parfois au stéréotype culturel. Illustration avec les affiches électorales du département des Yvelines: indépendamment du discours tenu, à quoi reconnaît-on une candidature PS, UMP, PC ou FN? Autrement dit, quels sont les signes adressés aux électeurs? Quelles connotations sont à l’œuvre? Comment le processus interprétatif se construit-il? Décryptage.

Elections-departementales-2015_m Lire la suite

Quand Coca-Cola fait campagne en bleu-blanc-rouge

Avec sa campagne « Coca-Cola au coeur de l’économie française », la marque de la célèbre boisson à bulles surfe sur la tendance du développement durable et de l’aspiration au Made in France censée conjurer la morosité ambiante et doper le moral d’une population en mal de signes tangibles de croissance.

au-cœur-de-l-economie-francaise Lire la suite

Des voitures et des femmes

 Depuis quelques années, les marques automobiles rivalisent d’imagination pour séduire la gente féminine, allant même jusqu’à créer des modèles sur-mesure. Certaines firmes semblent d’ailleurs avoir trouvé une piste astucieuse: celle du co-branding. Entendez par là l’association de deux marques non concurrentes cherchant à développer et/ou à commercialiser un produit ou une gamme de produits qu’elles cosignent. Désormais, pour vendre des voitures, jouer sur les codes de la féminité (ligne, beauté, maquillage) ne suffit plus. L’association avec un grand nom de la mode, de la parfumerie ou de la joaillerie est en passe de devenir LA tendance du moment. A l’instar de la montre ou du sac à main la voiture semble sur le point de s’imposer comme le nouvel accessoire de mode des fashionistas.  Après le it bag, la it car?

Campagne-de-pub-Fiat-500-Gucci

Lire la suite

« GPA », « mère porteuse » : bonnet blanc et blanc bonnet ?

N’en déplaise à la légende populaire, les garçons ne naissent pas dans les choux ni les filles dans les roses. Depuis le début des années 80 les bébés qui ne doivent pas leur conception au miracle de dame nature ont même l’opportunité de naître dans des « éprouvettes » (Fécondation In Vitro). Pour autant, le récent débat sur la légalisation des « mères porteuses » – l’autre nom donné au procédé de procréation officiellement baptisé « Gestation Pour Autrui » – rappelle qu’en dépit des promesses de la science, les cigognes ne passent pas pour tout le monde. Il nous démontre aussi que sur un sujet aussi délicat le choix des mots est loin d’être anodin.

bebe-buzz-grossesse-cigogne

Lire la suite

La langue française est-elle sexiste?

Si la langue reflète notre perception du monde, elle contribue aussi à façonner notre vision des choses. Par conséquent, à chaque fois que nous prenons la parole nous nous conformons à un système de valeurs auquel il nous est quasi impossible de nous dérober. Mais alors… que disons-nous vraiment lorsque nous parlons? Quelle image culturelle et sociale traduisons-nous? Nous soumettons-nous – au nom de l’usage ou des conventions – à une représentation singulière de notre société ou bien pouvons-nous, par les mots, agir sur elle et la modifier en profondeur?

Lire la suite

Origine France

Crise oblige, la tendance est à la « réindustrialisation », à la « relocalisation » et à la « revalorisation » de la « production française ». Des termes qui ont fait une entrée remarquée dans le discours des candidats lors de la dernière campagne présidentielle, mais dont le sens reste à déterminer.

Lire la suite

Les mots de la crise

Crise économique, crise boursière, crise des subprimes, crise du chômage, crise financière, crise immobilière, crise du capitalisme, être au bord de la crise, pays en crise, c’est la crise… Autant d’expressions que l’on entend de manière récurrente, tel un refrain, dans le discours médiatique et politique de ces derniers mois… mais pas seulement. Car la crise s’invite aussi dans les conversations quotidiennes de monsieur-et-madame-tout-le-monde. Les occurrences du mot sont légions. A tel point que l’on pourrait se demander si celui-ci n’est pas en train de perdre son pouvoir d’évocation et de se vider sa « substantifique moelle ».

Lire la suite

Y a-t-il un(e) pilote dans la centrale?

Telle pourrait-être la question que l’on se pose en découvrant cette publicité EDF, destinée à inciter les ingénieurs issus des grandes écoles et des universités à postuler auprès du premier électricien mondial (20 Minutes, 12-10-2011): « Pour Céline, travailler dans une centrale, c’est évoluer au coeur d’un environnement technologique, garantir la sécurité de tous, prendre toujours plus de responsabilités et enrichir son expérience. 94% de nos jeunes ingénieurs recommandent EDF en tant qu’employeur. EDF recrute des ingénieurs Grandes Ecoles et Universités ». Un discours (texte+image) sans doute séduisant pour les futurs candidats (« environnement technologique », « responsabilités », « expérience »)… mais pas forcément très rassurant pour l’opinion publique.

Lire la suite

Education nationale: engagez-vous, qu’ils disaient…

La dernière campagne de recrutement du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative – qui vise de toute évidence à redorer le blason d’un métier en mal de  reconnaissance en réhabilitant la substance même de l’enseignement (« transmettre », « valeurs », « savoirs », « réussite ») et à susciter de nouvelles vocations – n’est pas passée inaperçue: certains lui reprochent d’intervenir en pleine tempête de suppressions de postes, d’autres d’avoir coûté beaucoup (trop) d’argent au service public (1,3 millions d’euros), d’autres encore d’être une campagne sexiste.

Lire la suite